jeudi 6 février 2014

Tarte sablée aux pommes caramélisée et mousse de châtaignes corses au mascarpone

La silhouette, robuste, ombreuse, 
protectrice et bienveillante du châtaignier 
est tellement liée à celle de la Corse 
que l'on a pu parler d'une véritable 
"civilisation de la châtaigne". 
Il est vrai que pendant longtemps, 
la châtaigne, quasi monoculture en cette région de Corse, 
réduite en farine, formait la base principale 
de l'alimentation des habitants...

Au Moyen-Âge, les Génois obligent les habitants de Corse 
à entreprendre la culture du châtaignier 
sur une grande échelle pour pallier aux disettes.
La châtaigne sert aussi de monnaie d'échange. 
Ainsi, dans le canton d'Alesani, 
la famille de la mariée doit honorer ses hôtes 
avec 22 plats à base de farine de châtaigne 
préparés à la maison afin de faire valoir sa richesse.
À La Toussaint, les Corses ont l'habitude 
de déposer du lait et des châtaignes sur le rebord de la fenêtre 
parce qu'on dit ici que les morts reviennent chaque année 
à l'endroit où ils ont vécu et qu'un si long trajet donne faim.
Chacun fait bénir des châtaignes le Jeudi Saint 
car on croît qu'elle protège contre la maladie 
et qu'il suffit de poser une châtaigne bénie 
sur une partie du corps affectée pour guérir rapidement.
Mais revenons plutôt sur ce dessert, un délice cette tarte ! 
la pâte sablée est parfaite, les pommes délicieusement acidulées
et la mousse de châtaignes corses légère 
J'ai vu la recette chez Françoise, 
très beau blog Rêveries Culinaires ICI
et il me fallait la faire tant je salivais sur sa recette 
avec ma touche perso', 
j'espère que tu ne m'en voudras pas Françoise 
voici La tarte sablée 
aux pomme caramélisées
et mousse de châtaignes corses 
au mascarpone



-oOo-

pour ce faire, il vous faudra pour cette tarte pour 6 personnes :
pour la pâte sablée 
(j'ai bien respecté les doses de Françoise
et tout c'est très bien passé)
150g de beurre,
80 de sucre glace
30g de poudre d'amande
1 oeuf
250g de farine
1 pincée de sel


pour la garniture : 
4 belles pommes 
(ici j'ai choisi des pommes Belchard-Chanteclerc
à la chair fine et fondante
très sucrée, légèrement acidulée et très parfumée
demandez conseil à votre maraîcher)
30g de beurre
1 sachet de sucre vanillé
4 grosses cuillères à soupe de confiture de châtaignes corses pour moi
elle n'est pas trop sucrée, un régal ! 
vous la trouverez ICI 


30cl de crème fleurette très froide
(pensez aussi à réfrigérer le saladier)
2 cuillères à soupe de mascarpone
1 cuillère à soupe de sucre glace 

pour le dressage : 
quelques violettes comestibles 
100g de noisettes décortiquées 
que j'ai torréfiées sous le gril du four 
125g de sucre en poudre 
1 cuillère à soupe d'eau
quelques gouttes de jus de citron


-oOo-

on commence par la pâte sablée : 
Tamisez la farine avec le sucre glace et le sel 


puis la poudre d'amande 


dans un grand saladier puis répartir le beurre froid
coupé en morceaux sur le dessus


Malaxez bien pour obtenir un gros sablage
faire un puits au centre et ajoutez l'oeuf  


malaxez de nouveau la pâte 
formez une boule que vous farinez 


et que vous emballez dans un film alimentaire 
réserver au frigo pour au moins une heure

pendant ce temps, préparez la garniture :
lavez et épluchez les pommes,
enlevez la partie centrale avec les pépins
coupez les en tranches 
puis faites les revenir dans une poêle 
où vous aurez fait fondre le beurre 


remuez les bien , rajoutez un petit peu d'eau
si elles attachent 
remuez bien et laissez les fondre à petit feu 
sans en faire une compote , attention !
saupoudrez les de sucre vanillé
laissez les refroidir 


-oOo-
la mousse de châtaignes :
dans un grand saladier bien froid
versez la crème fleurette 


ajoutez le mascarpone et le sucre glace 

 

puis fouettez le tout pour obtenir 
une belle chantilly onctueuse 


ajoutez la confiture de châtaigne délicatement 
à l'aide d'une maryse 


en soulevant la préparation du centre vers l'extérieur
tout en tournant le saladier 
goûtez pour savoir si ça convient à votre goût 
rajoutez de la confiture si nécessaire 
mais pas trop, ça sera trop sucré

-oOo-

on reprend la pâte,
étalez la entre deux feuilles de papier cuisson


puis foncez le moule à tarte tout en laissant 
le papier cuisson sur le fond 
découpez l'excèdent de pâte et de papier 


Remettre au froid pour 15mn
Préchauffer votre four à 180°
vous allez cuire la pâte à sec 
couvrez la d'un papier cuisson et de billes de céramique
ou de haricots secs



quand le four a atteint la bonne température
enfournez pour 20mn 
la pâte est cuite quand elle est bien dorée 
elle finira de sécher à l'air libre 
laissez la refroidir avant de la garnir 



-oOo-

les noisettes caramélisées :
versez dans une casserole, le sucre en poudre
l'eau et les quelques gouttes de jus de citron


laissez chauffer tout en faisant tourner 
en remuant la casserole
quand le caramel atteint une belle couleur ambrée 
versez le sur les noisettes torréfiées 


laissez refroidir 

-oOo-
le dressage : 
je dépose sur le fond de pâte, les pommes cuites 



je mets la chantilly dans une poche 
avec une douille à large ouverture 


et couvrez les pommes avec la mousse 
de châtaignes 



cassez le caramel avec les noisettes 
et déposez en quelques unes sur la mousse 
disposez quelques violettes 
ou juste les pétales 
comme vous voulez


la tarte se déguste bien fraîche 
réservez la au frigo jusqu'au moment de servir 






s'il vous en reste ,
elle se conserve très bien jusqu'au lendemain 
couverte dans du papier alu
je ne suis pas fan de la crème de marron
mais là , ça passe très bien
c'est frais, c'est léger 
une réussite !

bonne dégustation !

les photos des châtaignes
et la photo de la baie de Calvi
viennent de Pinterest

2 commentaires:

  1. C'est bien appétissant , châtaignes et mascarpone , miam , miam ...
    Louise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Louise
      oui c'est une tarte que je referais avec des poires
      c'était très très bon
      merci de ta visite et pour ton comm'
      à bientôt
      bonne journée

      Supprimer

Votre avis m'intéresse
alors un petit mot gourmand ...