mardi 25 novembre 2014

Crème de Boulettes de Bussy aux oignons doux des Cévennes, huile de noix et graines de courges grillées

Mais qu'est-ce donc que les Boulettes de Bussy ? 
La finesse de goût de la Boulette de Bussy surprend souvent
lors de la sa première dégustation
Mais commençons par le début .. A quoi ça ressemble ? 
On dirait de gros navets en fait, mais plutôt
 dans les tons de verts sur la collerette extérieure 
et bien blanc à l'intérieur
c'est une variété de navet très ancienne
que l'on trouve en Champagne,
aux saveurs douces et délicates, 
plutôt sucré et avec un petit parfum de noisette
Les Boulettes de Bussy sont récoltées en fin d'année, 
de septembre à décembre
Je les ai préparées en velouté
 Crème de Boulettes de Bussy
aux oignons doux des Cévennes 
huile de noix 
et graines de courges grillées


De belles saveurs d'automne pour cette soupe 
un régal ! 

-oOo-

Mais tout d'abord, vous n'échapperez pas à un peu d'histoire
C'est une histoire ancienne, ce navet est introduit en Champagne
probablement sous le règne de Louis XVI
On cultivait les Boulettes dans des parcelles proches des villages
Ainsi est née celle qui allait devenir une légende locale "la Boulette de Champagne"
mais elle tomba dans l'oubli dans la première partie du XXème siècle.
Les Boulettes continuèrent à être cultivées très localement 
et finissent par disparaître après la seconde guerre mondiale
Cependant, un agriculteur du village de Bussy continuera lui à les produire
pour sa consommation personnelle et c'est ainsi que la  Boulette
de Bussy refera surface et rejoindra nos étals sur les marchés 
voilà pour l'histoire 
maintenant, passons à la recette 


-oOo-

pour ce faire, il vous faudra pour un bon potage pour 4 personnes : 
1 litre et demi de bouillon de volaille
ou de légumes
500g de boulettes de Bussy
2 blancs de poireaux
200g de pain de campagne rassis
sans la croûte
30cl de crème fraîche 
sel et poivre du moulin
1/2 cuillère à café de muscade en poudre 


pour le dressage : 
2 oignons doux des cévennes 
Cultivé depuis le Moyen Âge en terrasses, 
l’oignon doux a dessiné le paysage des Cévennes. 
Un autre légume ancien qui allait disparaître
avant de renaître dans les années 70 et d'obtenir son AOC en 2003
il a un goût fondant et légèrement sucré
et une jolie couleur blanc satiné
il se déguste aussi bien cru que cuit
la récolte se fait en août et septembre
mais il se conservera très bien plusieurs mois
De l'huile de noix 
(ici de l'huile de noix de la Ferme des Gariottes ICI
à Chauffour sur Vell en Corrèze)


une poignée de graines de courges
(vous les trouverez dans le rayon BIO en grandes surfaces 
ou dans les épiceries BIO)


quelques pluches de coriandre

-oOo-


on commence par bien laver les Boulettes de Bussy
sans l'éplucher, coupez les en cubes 
émincez les blancs de poireaux et rincez les bien 
dans une passoire


coupez les oignons en deux sans les éplucher


faites torréfier les graines de courges
dans une poêle à sec (sans matière grasse)
réservez les 
Dans cette même poêle déposez les oignons coupés en deux 


face tranchées contre le fond de la poêle et laissez les caraméliser
vos oignons vont noircir, pratiquement brûler
baissez un peu la chaleur 


pour les laisser devenir plus fondant à coeur 
durant 10 bonnes minutes 
récupérer les parties extérieures 
les plus grosses 
coupez les grossièrement pour les joindre 
aux légumes de la soupe 


toaster les tranches de pain 
réservez les aussi

-oOo-

dans une marmite, mettez en cuisson départ à froid
les cubes de Boulettes de Bussy,
les poireaux, le pain émietté, 


les parties extérieures des oignons 
que vous aurez coupées en morceaux


sel et poivre du moulin
et la muscade 

portez à ébullition
baissez le feu et laissez cuire 30 à 40mn
testez la cuisson des morceaux de Boulettes de Bussy
en y plongeant la pointe d'un couteau
ça doit être tendre et fondant
hors feu, mixez finement


ajoutez la crème 
mixez encore bien finement 


goûtez pour rectifier l'assaisonnement 


-oOo-

quand vos oignons sont bien "brûlés" sur la tranche
un peu cuits
pas complètement 
ils restent un peu croquants 
séparez délicatement chaque enveloppe 


aidez-vous du dos d'une petite cuillère pour les séparer
ou de la lame d'un couteau 


réservez les 

-oOo-

le dressage : 
dans vos assiettes de servir 
versez deux louches de cette délicieuse crème 
saupoudrez de graines de courges torréfiées
déposez les pétales d'oignons doux brûlés
3 par assiette
puis arrosez d'un filet d'huile de noix
finissez avec une jolie pluche de coriandre fraîche 



 



bonne dégustation ! 

les photos de Champagne Ardennes
viennent de Pinterest

6 commentaires:

  1. Cette recette est une belle découverte pour moi et ton assiette superbement savoureuse. Sylvie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Sylvie
      et bien ce fut une découverte pour nous aussi
      c'était très bon
      merci de ta visite et pour ton comm'
      bizzz et très bonne fin de journée

      Supprimer
  2. Très bel article! Succulente recette ! et le visuel nous fait saliver!! Merci !
    je mets dans mes favoris!
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Pequery
      très bonne recette , pas de regret, une bien bonne découverte avec ce légume qui refait surface pour notre plus grand plaisir
      merci à toi de ta visite et pour ton comm'
      très bonne fin de journée

      Supprimer
  3. Merci Coco tu m'as appris ce que c'était que les boulettes de bussy, et pourtant je suis champenois d'origine! Bravo pour ce plat qui m'a l'air succulent gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien David, c'est un plaisir que de découvrir, cuisiner et partager cette bonne Boulette de Bussy ;)
      Un très bon potage c'est vrai
      merci de ta visite et pour ton comm'
      bizzzz et passe une très bonne fin de journée

      Supprimer

Votre avis m'intéresse
alors un petit mot gourmand ...