mercredi 5 septembre 2012

La confiture de sureau de Michèle et de Sophie

Michèle m'a gentiment écrit cet été après la parution de ma recette de "confiture de sureau"
Elle m'a envoyé sa recette et m'a fait parvenir ses photos
je suis très contente de vous en faire profiter
voici donc La confiture de sureau de Michèle
je cite son message : 
"j’ai fait à mon idée faute d’agar-agar. 
Après avoir égrainé les grappes pour récolter 1206gr de fruits, 
j’ai fait éclater les grains sur le « feu » de mon induction 
en aidant avec une fourchette pour faire plus vite du jus. 
****
Puis j’ai mouliné le tout au moulin-à-légumes 
(celui qu’on ressort de temps en temps) 
j’ai retrouvé 748gr de jus sur lequel j’ai versé 790gr de sucre 
plus 3 pommes que j’avais fait bouillir 
et passé au mixeur afin de ne plus rencontrer aucun morceaux. 
Rajouté à cela un zeste de citron à retirer en fin de cuisson, 
le jus du citron, 
2 sachets de sucre vanillé. 
****
J’ai assaisonné d’une légère pincée de sel, 
de poivre et gingembre moulu 
(tout ça légèrement bien sûr, on ne doit rien sentir en particulier). 
****
Remis sur le feu jusqu’à ébullition pas plus. 
Repos jusqu’au lendemain
 (à ce stade on a déjà goûté dans le yaourt maison 
et mon mari se promet de faire la cueillette l’an prochain
 pour atteindre les branches les plus hautes).
****
Le lendemain ou au moins 12h plus tard,
 j’ai remis sur le feu, porté à ébullition 
et en remuant de temps en temps (souvent) 
j’ai laissé bouillir 
jusqu’à ce que les essais sur la soucoupe refroidie soient concluants (une bonne demi-heure).
Inutile de chercher à ce que la confiture durcisse beaucoup.
****
 Personnellement j’y trouve un avantage. 
La cuillère enfaîtée ne dépassera pas le raz-le-bord (suivez mon regard !).
****
Les 3 pots vont nous permettre d’attendre la prochaine confiture de baies d’épines noires.
****
 Je sais qu’il faut attendre que la « poussière » bleutée soit partie 
et que les grains soient noirs et brillants, 
qu’il faut congeler, décongeler, recongeler pour enlever l’amertume." 

un tout grand Merci à toi, Michèle pour ta participation à mon blog 
et pour ta recette 



Puis je vous mets la confiture de sureau faite par Sophie
d'après ma recette ...


Sophie , si tu repasses par là ....


Une autre astuce m'a été fournie pour faciliter le triage des graines de sureau
les mettre dans une bassine d'eau et celles qui remontent à la surface 
ne sont pas mûres 
*****
si vous aussi vous avez réalisé une de mes recettes, n'hésitez pas à m'en faire parvenir 
des photos 
je me ferais un plaisir de les publier sur mon blog
et on n'oublie pas les "cartes recette" 
fournissez moi votre adresse 
je vous envoie des cartes recette de là où je me trouve 
et vous m'en envoyez pour étoffer ma collection




2 commentaires:

  1. super confiture mais quel boulot ben tient pour plus de facilité faire tomber les baies avec une fourchette au dessus d'une bassine je fait pareil avec les grappes de groseilles
    bon app
    je cherche celle aux épines dit épinette enfin je pense
    tina charlotte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Tina Charlotte
      merci de ta visite et pour ton comm'
      les épines ou épinettes, ce sont les jeunes pousses de sapin,
      j'ai trouvé ça comme recette :
      - Laisser tremper l'épinette-vinette pendant 20 minutes dans de l'eau tiède.
      - Bien égoutter. Dans une casserole, faites cuire l'épine-vinette, le sucre, le safran et l'eau à feu doux.
      - Remuer pendant la cuisson. Porter à ébullition et retirer du feu immédiatement.
      - Ebouillanter les bocaux à fermeture hermétique, bien les sécher avec un linge propre.
      - Remplir a chaud chaque bocal et bien fermer, retournez une fois le bocal encore chaud, ceci stérilise l'air dans le récipient.
      Remarque importante:
      - Attention de ne pas cuire trop longtemps l'épine-vinette, elle risquerait de devenir noire..
      bye Tina Charlotte
      et à bientôt j'espère
      passe un bon lundi ;D

      Supprimer

Votre avis m'intéresse
alors un petit mot gourmand ...